Cette question, tout le monde se l’est posée à un moment ou un autre, sans savoir réellement quoi faire.

Comment progresser dans les jeux de shoot, pour arrêter de se faire exploser et prendre des head-shots à tous les coins de rue ?

Bien évidemment, la réponse rapide pourrait être de jouer. Encore et encore, inlassablement. Même si cette méthode fonctionne, elle n’est pas la plus efficace. Et vous n’avez peut être pas tout le temps devant vous pour passer des heures à jouer, vous souhaitez optimiser ce temps.

Parce qu’il est important de comprendre que pour progresser, dans n’importe quel domaine qu’il soit, il est capital de décomposer et comprendre chaque étape, afin de se perfectionner spécifiquement à chacune d’entre elles.

Comme un joueur de foot qui va travailler de manière spécifique, les passes, puis les tirs, la condition physique, stratégie…etc Il progressera bien mieux en décomposant tous les éléments essentiels à la victoire, bien plus qu’en ne faisant que des matchs pour s’entrainer.

Alors comment faire pour progresser en FPS ? Comment améliorer sa visée pour devenir un crack ?

Nous entrerons sur le sujet en détails dans cet article. Afin de vous apporter un maximum de réponses, et des réponses précises, nous allons nous aussi décomposer notre travail, afin qu’il soit le plus clair pour vous.

Attention, cet article est un peu long, tant il y a beaucoup à dire sur le sujet. Mais rassurez vous, beaucoup de ces conseils sont faciles à mettre en place.

Voici un guide ultime pour enfin progresser sur son aim (sa visée en anglais) et devenir une terreur des FPS.


Si vous adorez les FPS, ne manquez pas mon article spécifique à ce sujet sur le lien suivant :

Quels sont les meilleurs jeux vidéo Steam en FPS


Introduction avant de se lancer dans l’entrainement en FPS

Voici un petit résumé des éléments indispensables pour progresser en FPS, que nous allons aborder et décomposer dans cet article :

  • Préparer son matériel
  • Etre en forme physique et mentale
  • Avoir une connaissance théorique du jeu
  • Disposer des bons outils d’entrainements au shoot
  • S’entrainer intelligemment

Voici les grandes lignes du programme que je vais vous proposer aujourd’hui. Suivez les étapes pas à pas pour un résultat optimal sur vos scores dans les jeux de shoot.

Tout ce qui va être abordé dans cet article est un ensemble de petits détails, qui individuellement, peuvent sembler anodins, mais mis bout à bout collectivement, peuvent faire la différence lorsque vous allez progresser dessus.

De toute logique, gardez en tête qu’il existe des prédispositions génétiques que nous avons tous, que ce soit en réflexe, capacité à garder son calme, ruse, etc… Comme dans un sport, chacun possède son propre background et ses capacités cognitives liées à l’univers du jeu vidéo.

Ces facteurs sont propres à chacun, et votre progression dessus sera limitée à un certain point, selon vos capacités innées. Au delà de l’entrainement, c’est aussi ce qui différencie les joueurs de haut niveau du reste de la communauté. Cette élite de joueurs, le tout petit pourcentage de joueurs professionnels, à qui l’entrainement et la génétique spécifique ont souri.

Ce qu’on pourrait appeler « talent« . Cette facilité qu’a un individu dans un certain domaine spécifique, qui le différencie d’autres joueurs.

Mais avant d’en arriver là, sachez qu’il existe beaucoup de facteurs sur lesquels vous avez beaucoup d’influence, et qui peuvent faire la différence parmi beaucoup de joueurs.

Suivez ces conseils scrupuleusement et vous serez capable d’améliorer grandement votre niveau et votre visée, afin de battre la plus grande majorité des joueurs, en y consacrant le temps nécessaire.

Voici tous mes conseils pour progresser dans les jeux vidéo en FPS.

Différentes étapes pour améliorer sa visée et progresser en FPS

Voici plus en détails toutes les étapes dont je vais vous parler aujourd’hui. Pour commencer, ce qui est l’un des éléments les plus importants, le matériel à disposition, et comment il est paramétré.

Préparer et bien régler son matériel

Afin d’être performant à FPS de shoot, il est capital d’avoir un bon matériel, qui plus est, bien réglé. De toute logique, toute le monde ne peut pas se payer un écran 144Hz dernier cri, avec une carte graphique dernière génération.

Mais il existe tout de même quelques astuces à suivre afin d’optimiser le rendu et ainsi améliorer vos performances en visée.

Votre ordinateur et la connexion internet

Nous retenons deux facteurs principaux qui ont une influence sur votre expérience et niveau de jeu.

  • Le Ping, ou lag : Cela concerne votre connexion internet, et la vitesse à laquelle les informations naviguent entre votre PC et le serveur du jeu.
  • Les FPS (ou Frame Per Second) : A ne pas confondre avec le type de jeu First Person Shooter (Jeu de tir à la première personne).Cela représente le nombre d’images par secondes qui sont affichées sur votre écran. Des FPS très bas donnent une impression de jeu très saccadé, difficile à prendre en main. En dessous de 30 FPS, il est compliqué de jouer à un niveau compétitif. Au contraire, un FPS élevé, par exemple au dessus de 60 FPS, est très fluide, et agréable à regarder. les images s’enchainent vite à l’écran. Element indispensable pour jouer en multi joueurs.

Ces deux paramètres sont d’une importance capitale dans votre visée, et donc votre progression en FPS. Jouer avec un haut ping et un faible FPS vous handicapera énormément par rapport aux autres joueurs.

Le ping de votre connexion internet

Vous devez savoir, que si vous jouez à un FPS en multi-joueurs compétitif, le lag que vous avez va vous pénaliser. Et lorsque vous êtes nez à nez avec un ennemi, même si vous appuyez avant lui sur la gâchette, la latence peut retarder votre tir, et vous faire mourir le premier.

Voici un descriptif simplifié de l’impact du ping sur votre expérience de jeu :

Vous tombez nez à nez avec un ennemi. C’est un duel où le plus rapide l’emporte. Imaginons que vous avez un temps de réaction de 200 Millisecondes, entre le moment où vous avez repéré l’ennemi, et le moment où vous avez ordonné le tir par la pression sur le bouton de votre souris. L’ennemi, moins rapide, a mis 250 Ms pour réagir.

Toutefois, votre latence n’est pas la même. Vous avez une latence de 100 Ms et lui uniquement 20 Ms. Résultat :

  • Vous : Tir à 200 MS + latence de 100 Ms = départ du projectile à 300 Ms
  • Ennemi : Tir à 250 Ms + latence de 20 Ms = départ du projectile à 270 Ms

Conclusion : le tir ennemi est envoyé 30 Ms avant le vôtre, à cause de votre ping. Résultat ? vous êtes mort avant. Frustrant hein ? Vous étiez pourtant le plus rapide…

Alors comment améliorer cela ?

Améliorer son ping au maximum et limiter le lag

Si vous le pouvez, oubliez le Wifi, et branchez votre PC par câble Ethernet. Si vous êtes sur console, même chose.

Essayez de limiter tout ce qui pourrait prendre de la bande passante lorsque vous jouez. Onglets de navigation internet, smartphone connecté au Wifi, etc…

Tout est bon à prendre et rien n’est à négliger. De toute logique, si vous partagez la maison avec votre famille et qu’il n’est pas possible de tout couper, privilégiez des heures où moins de monde est à la maison.

Voici un site internet proposant un test de débit gratuit, essayez de fermer un maximum de programmes liés à internet et refaites le test :

Tester sa connexion internet

Attention : Nous ne mentionnons ici pas la Latence, autre phénomène qui peut perturber votre expérience de jeu. Cela correspond au temps d’attente d’envoi de l’information. Cela peut se matérialiser sur un jeu une sensation de souris en retard, qui est en décalage avec ce que vous lui demandez de faire.

Par exemple : Si vous avez une latence de 0.5S Vous bougez votre souris de gauche à droite, l’action ne s’effectuera qu’une demi seconde après, et se terminera une demi seconde après, en décalé donc.

Cela ne se ressent généralement pas sur les connexions internet actuelles, sauf si vous utilisez un service de cloud gaming par exemple. C’est notamment le cas de Shadow, que j’ai eu l’occasion de tester plusieurs mois.

Avec un service de streaming d’ordinateur a distance, j’avais un ordinateur haut de gamme a disposition, avec un ping inexistant et des FPS autour de 120, donc sur le papier excellents.

Toutefois, il existait une latence entre l’information donnée par mon ordinateur, allant jusqu’au PC de location, pour ensuite finir dans le serveur du jeu.

Résultat, j’avais toujours une latence d’environ une demi seconde, impossible de jouer et être performant. Ce service correspond parfaitement à tous types de jeux, sauf lorsque l’on recherche à être compétitif .

Une fois que tout est réglé à ce niveau, entrons dans les détails des performances de votre PC.

Performances PC pour optimiser ses conditions de jeu

Maintenant que vous en savez plus sur le ping, attardons nous sur les performances de votre ordinateur.

Un FPS élevé, ou IPS en français, (Images Par Secondes), est essentiel à de bonnes performances en multi joueurs. Il est très compliqué d’être en compétition avec des gens, au même titre que le lag.

Si vous avez un PC performant, vous n’avez pas de souci à vous faire. toutefois, cela concerne surtout les PC de catégorie intermédiaire, où les réglages sont capitaux.

Il faut ainsi privilégier les FPS à la qualité visuelle du jeu. Allez dans les paramètres de jeu, et décochez tout ce qui n’est pas indispensable.

Sur certains jeux, il est possible d’afficher en temps réel les FPS. Affichez les et faites le test de supprimer certains paramètres pour améliorer la fluidité.

Ce détail a toute son importance pour progresser dans les jeux FPS.

S’ils n’apparaissent pas, il existe un outil sur Steam pour afficher les FPS de votre jeu.

Si vous jouez sur Steam, voici comment les faire apparaître en jeu :

  • Allez dans les paramètres de Steam
  • Ouvrez l’onglet « dans un jeu« 
  • Vous pouvez apercevoir le « compteur d’IPS en jeu« 
  • Activez le, et choisissez à quel endroit il se placera sur votre écran
afficher ses fps en jeu grâce à steam

Alternative pour les jeux non Steam

Si vous ne jouez pas sur Steam, il existe une autre solution pour afficher vos FPS en jeu, le logiciel FRAPS. Vous pouvez le télécharger ici :

Télécharger le logiciel gratuit FRAPS

Petit logiciel performant, FRAPS vous permettra, tout comme l’outil de Steam, d’afficher vos FPS en jeu.

Une fois que les FPS s’affichent en jeu, essayez de modifier des paramètres graphiques afin d’obtenir des FPS stables d’au moins 45-50 EN JEU. Il arrive souvent que vous ayez des FPS corrects sur le menu principal du jeu, ou alors lorsqu’il n’y a pas grand chose à l’écran, mais dès que ça s’emballe, votre ordinateur ne suit plus. Essayez de le confronter aux « pires conditions » de jeu, pour voir de quoi il est capable. Faites le test avec beaucoup de contenu à l’écran, pour vraiment connaître les FPS en partie lorsqu’il y a de l’action.

Attention : Vous ne pourrez pas afficher sur votre écran un nombre de FPS supérieur à la capacité de votre écran. Autrement dit, si vous possédez un écran 60 FPS, inutile d’essayer d’afficher 120 FPS. Essayez de vous adapter à votre écran, il est possible de limiter les FPS en jeu, pour plus de stabilité.

La souris, élément capital de votre performance en visée FPS

Maintenant que vous maitrisez mieux le Ping et les IPS de votre ordinateur, voyons comment optimiser votre souris. Voici comment utiliser une souris à votre avantage dans des jeux de shoot.

  • Elle doit être adaptée à votre forme et taille de main

Une souris trop grande, ou trop petite, vous pénalisera, et vous ne jouerez pas à votre potentiel maximal. Essayez de trouver une souris qui vous correspond.

  • Réglez la sensibilité de votre souris

Avant de lancer le jeu, assurez vous que la sensibilité de celle ci soit correcte, dans les réglages windows.

régler la snesibilité de sa souris pour progresser en fps

Dans votre barre de recherche Windows, tapez « Souris« , et ouvrez les « paramètres souris« . Ici, vous pourrez régler la vitesse du curseur. Selon votre dextérité, elle doit être plus ou moins forte, mais malgré tout proche du milieu. Vous pourrez par la suite en jeu régler cela avec plus de précision.

Ne négligez pas ces petits réglages qui peuvent faire la différence dans vos progrès à la visée.

  • Désactivez des options inutiles

Il existe certaines options sur Windows qui ne servent pas à grand chose. Pire, elles peuvent dégrader votre expérience de jeu.

Lorsque vous êtes dans les paramètres de la souris, comme évoqué plus haut, ouvrez l’onglet « plus de paramètres de la souris » présent sur la droite de votre écran.

Vous allez arriver sur cet écran là :

régler parametre souris pour progresser en visée et en jeux FPS

Décochez ces deux options encadrées. Inutiles, elles vous perturberont plus qu’autre chose.

Adaptez la sensibilité au style de jeu

Si vous souhaitez aller plus loin dans la personnalisation, vous devez savoir qu’il est important d’adapter la sensibilité de votre souris à l’arme que vous possédez, et principalement au zoom que celle ci propose.

Prenons l’exemple de Hunt – Showdown, ce célèbre battle royale dans un univers de Cow-Boy et zombies. Il existe dans les paramètres des options de sensibilité propre à chaque réticule de visée. En résumé, cela ressemble à cela :

  • Pour la visée standard
  • Visée arme à l’épaule
  • La Visée en petite lunette
  • Visée en lunette sniper

De toute logique, plus vous zoomez sur la cible, plus la sensibilité doit être lente. Vous devez avoir une grande capacité de mouvement lorsque la cible est juste devant vous, mais si elle est de l’autre côté du champ, vous aurez à bouger de quelques millimètres la visée.

Si c’est possible dans votre jeu, adaptez donc cela. Autrement, optez pour des réglages complets, polyvalents.

Utilisez un tapis de souris adapté

Votre tapis de souris doit correspondre au type de souris que vous utilisez. Si celle ci est à bille (oui ça existe encore !), infrarouge, optique…etc

Certains revêtements de tapis sont plus adaptés à certaines souris. Renseignez vous selon la vôtre.

Assurez vous également qu’il soit assez grand. Il est important d’avoir un espace de déplacement de souris suffisant. Faites de la place autour de l’espace attribué à votre souris.

Ces détails seront d’une importance capitale dans votre progression à la visée, et aux FPS en général.

Une fois que c’est fait, passons au réglage du viseur de votre jeu.

Le réticule de visée dans le jeu

Il est important que celui ci vous corresponde et qu’il ne soit pas trop gros. Sur certains jeux, vous n’aurez pas la possibilité de le modifier.

Quand c’est possible, essayez de choisir une forme standard, ni trop gros ni trop grand, dotée de couleurs qui se différencient de l’environnement. Si vous combattez dans des maps très vertes, dans la jungle par exemple, évitez un réticule tout vert, vous ne verrez rien.

Adaptez votre viseur aux couleurs de l’environnement du jeu afin qu’il soit le plus visible possible.

Voici donc les principaux conseils à retenir vis à vis de votre matériel. Bien évidemment, il n’est pas donné à tout le monde d’avoir un matériel dernier cri. Mais en appliquant ces petits conseils, il est donc possible de grandement améliorer vos conditions de jeu, et donc votre niveau en jeu de shoot FPS.

La prochaine partie sera consacrée à la condition physique et mentale dans laquelle vous abordez ces parties de jeu de shoot.

C’est probablement, selon moi, le facteur le plus important parmi tout ce qui est évoqué dans cet article. Il est en tout cas à coup sûr le plus sous estimé.

Réglez vos touches de manière optimale

La manière dont vos touches ont été choisies pour chaque action, doit être réfléchie et ergonomique. Ce n’est pas simplement choisir toutes les touches autour de vos boutons de déplacement.

C’est surtout, avec quel doigt vais-je appuyer dessus ? En écriture, on appelle cela la dactylographie. C’est un procédé qui permet de taper un texte avec précision, et optimiser les déplacements des doigts.

Rapporté aux jeux vidéo, cela veut dire que chaque doigt a différentes touches assignées, et celles ci ont été optimisées pour ce doigt.

Si vous avez pris de mauvaises habitudes et que vous venez de vous en rendre compte, il est préférable de changer de touches de raccourci, même si c’est au détriment de votre niveau actuel dans le jeu.

Si vous souhaitez vraiment progresser, visez le long terme. Ne vous souciez pas de perdre du niveau sur du court terme. Vous remonterez très vite, et encore plus haut.


Si vous adorez jouer à des FPS en coop et en mode zombie, découvrez mon article :

Quels sont les meilleurs jeux de zombies en coop


Etre en forme physique et mentale

L’E-Sport a fait une percée fracassante dans l’univers du jeu vidéo ces 10 dernières années. Et avec cela, une professionnalisation du jeu vidéo, avec des cash prizes et un enjeu économique incroyables.

C’est pour ces raisons que les entreprises qui parient sur des équipes de jeunes joueurs talentueux se doivent de maitriser tous les aspects.

Alors pourquoi évoquer le monde professionnel, alors que vous jouez simplement que quelques heures de temps en temps ?

Parce qu’il est toujours intéressant d’analyser et de comprendre ce qu’il se fait au plus haut niveau.

Dormez suffisamment pour progresser

Etant moi même d’un milieu sportif (je dispose d’un diplôme de coach sportif, spécialisé en Cross-fit), je connais et comprend l’impact du sommeil sur les capacités physiques et la capacité de récupération.

Alors oui vous entendez toujours la même chose et ça vous gonfle. Mais c’est important. Et si vous souhaitez progresser en FPS, c’est également indispensable.

Ne vous méprenez pas, performances physiques et mentales sont étroitement liées. Le sommeil est LA CLEF.

L’effet général de la privation de sommeil sur les performances cognitives est bien connu : si vous restez éveillé plus de 18 heures consécutives, votre vitesse de réaction, votre mémoire à court et à long terme, votre capacité de concentration, votre capacité de prise de décision, votre traitement mathématique, votre vitesse cognitive et votre orientation spatiale commencent à en souffrir.

Harvard Business Review

On parle de conséquences sur les capacités cognitives à partir de 18h de non sommeil, mais c’est bien avant que vos performances dans les jeux vidéo diminuent. De plus, cet effet s’accumule. S’il vous manque quelques heures de sommeil plusieurs jours d’affilé, cela va fortement se ressentir, même si vous n’en êtes pas conscient. Vous n’allez pas progresser au jeu, et provoquer de la frustration.

Comme il est évoqué dans cet article d’une revue de la Harvard Business, le manque de sommeil affecte votre vitesse de réaction, capacité de concentration, prise de décision, orientation spatiale, vitesse cognitive

Cela ressemble fortement aux capacités requises afin de performer dans un jeu vidéo orienté FPS...

Dormez entre 8h et 9h par nuit

Le principe de base, est d’offrir au corps assez de temps pour récupérer, et assimiler ce que vous lui avez enseigné la journée précédente. Autrement, si vous voulez tirer profit des séances d’entrainement à un jeu, dormez suffisamment.

Lorsque vous dormez, votre cerveau va passer en boucle certains moments de votre journée, et vous aider à les mémoriser, améliorer les mouvements, retenir des mécaniques… Si ces moments sont des entrainements répétés à un jeu, vous progresserez. A condition de laisser suffisamment de temps à votre cerveau et autres muscles sollicités.

En sport, on appelle cela la surcompensation. Après entrainement (on appelle ici les phases de jeux aux jeux vidéo l’entrainement), votre corps est naturellement fatigué. Vous avez beaucoup sollicité votre cerveau et les muscles de vos bras / mains.

Avec le repos, vos muscles vont traiter tout cela, et améliorer les mécaniques, être plus rapide, plus précis…

Graphique expliquant la "surcompensation" phénomène de progression et d'adaptation en sport, appliqué ici en progression aux jeux vidéo
Mécanisme de surcompensation

On observe ici une courbe standard pour un joueur qui dort suffisamment. Il s’entraine, et avec la fatigue, les performances diminuent au fil du jeu. Mais lorsqu’il s’arrête et se repose suffisamment, il va récupérer et ainsi revenir plus fort.

SI toutefois, vous jouez trop, et que vous ne vous reposez pas assez, la courbe ici va descendre trop, et ne remonte pas assez, il n’y a pas de surcompensation, vous stagnez, voire pire vous régressez.

Entrainez vous intelligemment si vous voulez vraiment progresser en FPS.

Respectez au maximum le cycle jour / nuit

Alors dormir, oui c’est bien. Mais dormir la nuit, c’est encore mieux. Pourquoi ? parce que nous sommes conditionnés comme ça depuis la nuit des temps. La récupération est bien accrue lorsque la lumière est minimale. Alors même si vos potes jouent surtout la nuit, essayez de ne pas vous coucher trop tard.

Pour permettre à votre cerveau d’optimiser sa récupération, il a besoin de calme, et d’obscurité. Le signal lumineux du matin va automatiquement entrer en contradiction avec votre corps qui a encore besoin de sommeil, et perturber ainsi votre cycle.

De plus, coupez les écrans un peu avant de dormir. Essayez de lire, d’occuper votre esprit autre que le dernier jeu excitant auquel vous jouez. Arrêtez vous un peu avant de vous mettre au lit. S’endormir directement après 4h de Call Of Duty n’est clairement pas optimal pour la récupération.

Ne jouez pas trop aux jeux

Votre cerveau, comme n’importe quel autre muscle de votre corps, (oui oui c’est un muscle) a une « capacité d’absorption d’informations maximale« .

Autrement dit, passé un certain seuil, vous risquez l’effet inverse, ce qu’on appelle en sport le surentrainement, ou dans le monde du jeu vidéo le « cerveau qui fume » !!

Plus sérieusement, passé un certain temps de jeu, vous n’êtes plus productif. La plupart du temps, ce n’est même plus appréciable de jouer. Vous êtes irritable, moins concentré, vous appréciez moins le moment.

Même un joueur professionnel dans l’univers du jeu vidéo ne joue pas 24h/24. Ce sont généralement des journées de 8-10h de jeu, ce qui est déjà énorme.

Apprenez à mieux gérer votre temps de jeu, limitez vous à 3-4 h maximal d’affilée.

A trop vouloir progresser, vous allez créer l’effet inverse. Ménagez vous.

Faites des pauses régulières

Toujours pour les mêmes raisons, votre cerveau a besoin de souffler. il vous parait impensable de faire un effort physique pendant 8h de suite. (oui je prends souvent la comparaison avec le sport, car il existe beaucoup de similitudes).

Faites des coupures, marchez, étirez vous. Si vous avez une fenêtre pas loin, ouvrez la et prenez l’air.

Espacer les parties de jeu optimisera beaucoup vos capacités cognitives si importantes dans le développement de vos capacités. Ne négligez pas cela !

Choisir ses moments de jeu

Comme n’importe quelle activité importante pour vous, où vous avez besoin de concentration, privilégiez les moments où vous êtes en forme. Si vous décidez de courir 10Km il y a de grandes chances que ce ne soit pas un lendemain de cuite monumentale.

Alors si vous souhaitez être performant dans les jeux vidéo, et vous améliorer, choisissez des moments où vous êtes en forme, bien reposé, et de bonne humeur (idéalement bien sûr).

Idéalement, le matin sera le moment le plus productif pour vous. Fraichement reposé après une nuit, vous êtes au maximum de vos capacités mentales.

Si vous rentrez des cours, du boulot, et que vous jouez, une mini sieste (pas plus de 20min) serait également idéale pour rebooster un peu votre corps.

Avec plus d’énergie, vous serez dans de meilleures conditions pour progresser en FPS et sur votre aim.

N’oubliez pas de faire de l’exercice physique

Le sport, on y revient. Là on parle de réelle activité physique. Pas devant l’écran. Sortez, bougez, aérez vous l’esprit régulièrement.

Votre bien être physique aura un impact considérable sur votre bien être mental, et donc vos performances.

Encore une fois, on ne parle pas là de 2h par jour. Mais essayez de consacrer au moins 15 min par jour à une activité dynamique. BOUGEZ VOTRE CORPS.

Voici donc les principaux conseils à suivre pour bien vous sentir dans votre corps, et ainsi pouvoir exploiter à fond vos capacités pour progresser aux FPS.

Désormais, passons à une partie axée sur le jeu vidéo en lui même.


Avoir une connaissance théorique du jeu auquel vous jouez

Lorsque vous souhaitez progresser à un jeu vidéo, il est capital de bien le connaître. Le fameux « Theorycraft » , est une pratique bien connue de certains streamers. Prenons l’exemple notamment de Skyyart, réputé pour beaucoup analyser les jeux vidéo et leur mécaniques lorsqu’il veut progresser.

Alors qu’est ce que c’est le Theorycraft ? Simplement analyser en profondeur un jeu pour mieux le comprendre et mieux le maitriser. Voici la définition de Wikipédia :

Le theorycraft (ou theorycrafting, de l’anglais theory, « théorie » et craft, « artisanat ») est un terme se rapportant à l’analyse mathématique de la règle de jeu, habituellement dans les jeux vidéo, pour découvrir des stratégies et des tactiques optimales

https://wowwiki.fandom.com/wiki/Theorycraft

Alors dans votre cas, cela ne veut pas forcément dire que vous aurez à lire tous les livres et guides concernant votre jeu. Mais au moins de se pencher sur la théorie pour mieux progresser en FPS.

Quelles sont les mécaniques générales ? Des jeux comme Call Of Duty ou Hunt Showdown par exemple sont tous les deux des FPS, mais le gameplay est totalement différent. Il est donc important de bien les comprendre et les différencier.

Dans Hunt Showdown, chaque bruit est important. Vous allez beaucoup vous repérer au son. C’est un jeu majoritairement d’observation, dont les phases de combat seront plus limitées, mais potentiellement beaucoup plus intenses.

Dans Call of duty, c’est beaucoup plus dynamique, on meurt, on recommence…etc

L’approche est totalement différente. Analysez bien le jeu auquel vous jouez pour en comprendre les mécaniques principales.

Vous découvrirez des détails peut être plus subtiles sur le jeu que ce que l’on pourrait voir en surface au premier regard.

Etre à jour sur les mises à jours du jeu

Dans les jeux en multi joueurs, il y a très souvent des patchs et mises à jour qui vont venir essayer d’équilibrer le jeu au maximum. Et il est important de les connaître un minimum.

Un fusil à pompe que vous adorez prendre a été « nerf » (on a réduit ses capacités) sur la portée effective des cartouches ? Il est capital de le savoir. Vous adapterez votre façon de jouer en conséquence.

Omettre ces informations majeures compromet grandement vos chances de gagner et de progresser.

Encore une fois, pas besoin d’éplucher le patch en long en large et en travers. Regardez les résumés des streamers qui vous font le travail. Soyez efficient avec votre temps, il est précieux.

Bien connaitre les armes et leur potentiel

Dans les FPS, il est bien connu qu’il existe différentes armes, avec des forces et des faiblesses. Dans les grandes lignes, vous savez qu’un fusil sniper sera bien plus efficace qu’un fusil à pompe à longue portée, et inversement à courte portée.

Mais essayez d’entrer dans les détails. Cadence de tir, capacité du chargeur, vitesse des projectiles…etc

Il existe des dizaines de facteurs qui influencent le tir, tous à prendre en compte. Adaptez vos armes aux situations et à votre gameplay.

Connaitre les maps

Pour chaque FPS, il existe un certain nombre de maps. et sur ces cartes, il est important de connaître les points d’intérêt, zones à risque, etc…

Prenez le temps, si vous pouvez, de passer du temps en entrainement sur ces cartes. Cela vous permettra de retirer la pression d’une partie normale, et de bien vous concentrer à observer l’architecture de celle ci.

Vous pourrez ainsi observer les points forts et négatifs de chaque passage, les zones exposées, espaces à couvert …etc.

Regardez les meilleurs streamers jouer

C’est désormais quelque chose de courant, un streamer sur un jeu célèbre. Depuis un peu plus de 10 ans maintenant, on observe une explosion de ce phénomène. Un joueur qui diffuse en direct ses parties à un jeu vidéo. Impensable encore 20 ans auparavant, c’est désormais monnaie courante.

Et cela est un vrai avantage si vous souhaitez progresser à un jeu vidéo. La plupart de ces streamers passe un très grand nombre d’heures à ces jeux. Cela signifie qu’ils ont développé des compétences et une compréhension du jeu particulières.

Servez vous en d’exemple, observez leur mécaniques.

Essayer de voir au delà du simple principe de shoot. Observez leurs mouvements, et leur façon de réagir dans une situation donnée par exemple. Analysez leur choix d’armes, la communication avec leurs alliés, leur stratégie… et comment tout cela se justifie.

Essayez de comprendre pourquoi ils font tel ou tel choix, au lieu de simplement en être témoin. Cela pourrait vous être utile !


Utilisez les outils d’entrainements du jeu en question

Dans de nombreux jeux de shoot FPS, il existe de plus en plus de « terrains d’entrainements » comme par exemple sur Fortnite. Ces outils sont indispensables si vous souhaitez progresser.

En restant sur l’exemple de Fortnite, nous avons affaire à un jeu où le shoot est important, mais pas que. La dimension construction est tout aussi importante. Et si vous ne voulez progresser uniquement qu’en faisait des parties normales, sous le stress des tirs, vous n’allez pas être efficace.

Prenez le temps de vous éloigner du multiplayer, et bossez des mécaniques précises. Par exemple, dans le jeu, il existe une mécanique appelée « edit« , qui vous permet de rapidement modifier une construction. Vous pouvez par exemple rapidement modifier un mur en porte, afin de vous échapper.

Mais si vous pensez progresser là dessus, alors que cette situation arrivera en partie peut être 2, 3 ou 10 fois, c’est trop peu.

Comme un footballeur qui bosse ses coups francs, répétez. Mettez vous en mode entrainement, et placez des centaines de murs devant vous, que vous allez devoir éditer.

Ce format d’entrainement ne doit pas être fait pendant des heures, mais idéalement régulièrement. Si vous passez un peu de temps chaque jour à travailler des mécaniques spécifiques, celles ci vont vite devenir un réflexe musculaire, auquel vous n’aurez même pas besoin de penser. Si vous vous entrainez bien, votre cerveau va automatiquement effectuer l’action à l’instant où vous envisagez cette action.

Utiliser des logiciels d’entrainement à la visée

Puisque les FPS sont des jeux vidéo axés principalement sur le shoot, il paraît évident de développer cette compétence. Etre mauvais tireur dans un jeu de tir, vous l’imaginez, c’est compliqué. Je vous ai justifié dans cet article que ça ne fait pas tout, il y a beaucoup d’autres facteurs à prendre en compte, mais c’est quand même l’un des plus importants.

Si le jeu le permet, utilisez des modules d’entrainement pour progresser en shoot. Passez du temps à peaufiner votre visée, et éventuellement vous adapter à du nouveau matériel, ou un nouveau réglage de sensibilité.

Si le jeu ne dispose pas de mode d’entrainement spécifique, il peut être vraiment bénéfique d’utiliser un logiciel externe.

Kovaak 2.0

Ce logiciel est un programme destiné à vous entrainer à viser, selon le jeu auquel vous êtes habitué.

Il vous permettra ainsi de rentrer les réglages de votre jeu préféré, pour que les conditions de jeu soient les plus similaires possibles.

Ainsi, vous pourrez utiliser les mêmes armes, avec les mêmes conditions de tir, la même sensibilité.

Pour le télécharger sur Steam, cliquez simplement sur l’image ci dessous :

Ce logiciel est utilisé par de nombreux professionnels aux jeux vidéos. Comme je vous l’ai expliqué plus haut, si des joueurs de haut niveau le font, c’est qu’il doit y avoir une raison…

Téléchargez le, et entrainez vous ! Vous verrez de vrais progrès si vous êtes assidus sur cet outil.


Conclusion sur l’entrainement aux FPS pour mieux viser et progresser globalement

Vous l’avez compris, si vous avez tout lu jusque là, progresser aux jeux de FPS, cela demande du travail, sur beaucoup d’aspects.

Toutefois, une bonne partie de ces conseils ne demande pas forcément beaucoup de temps investi. Bien dormir ? Faire un peu de sport ? Ne pas trop jouer ?

Beaucoup de mes conseils ici sont des conseils généraux de vie pour bien se sentir. Cela ne demande pas de temps spécifique, juste un peu d’organisation et de choix personnels.

Si vous voulez vraiment progresser et éclater tous vos potes, ou les carry, soyez plus malins.

Ce ne sont pas forcément les joueurs avec le plus de temps de jeu qui sont les meilleurs, ce sont les plus intelligents …


0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.