Vous souhaitez jouer avec des amis qui sont sur une autre console que vous ? Vous souhaitez simplement savoir si Rocket League fonctionne sur toutes les plateformes ?

Ou bien vous aimeriez savoir s’il est possible de jouer avec des amis qui sont dans une région du monde différente de vous ?

Dans cet article, je souhaite détailler un peu le sujet du cross-plateforme sur Rocket League, mais également le cross-région, c’est à dire une partie avec des joueurs situés aux 4 coins du monde.

Je vous expliquerai également dans un premier temps comment effectuer un « cross account« , c’est à dire associer ses différents comptes ensemble, afin de profiter de son avancée et son expérience sur le compte principal Epic Games.

Si vous êtes intéressés par le jeu et souhaitez progresser, j’ai écrit un guide complet à ce sujet, que vous pouvez retrouver ici :

Comment progresser à Rocket League ?

Le « cross account », ou l’association de vos divers comptes sur un seul compte Epic Games

Vous l’avez surement déjà entendu, lorsque Epic Games a racheté Psyonix en 2020, il a donc au passage demandé à tous les utilisateurs du jeu, nouveaux comme anciens, de se créer un compte Epic Games.

L’objectif ici souhaité du géant américain est de rassembler tous les joueurs sur une seule et même plateforme de jeu, à l’instar de Steam. Le cross account à Rocket League permet de rassembler tous les joueurs de différentes plateformes sur une seule.

Ainsi, si vous lancez Rocket League par Epic Games, peut être que de temps en temps vous allez ainsi surveiller l’actualité du jeu vidéo sur la plateforme, et parfois acheter un ou deux jeux.

L’intérêt économique derrière cette stratégie est immense. Epic souhaite fortement concurrencer Steam et rassembler tous les joueurs sur sa plateforme.

Comme peut en témoigner la période de jeux gratuits de Noel 2020, incitant toujours plus de joueurs à rejoindre la plateforme Epic.

Donc pour se plier aux exigences de l’entreprise, vous allez devoir associer votre compte Steam à celui d’Epic.

Pour cela, rien de plus simple, cliquez sur ce lien, et suivez les indications inscrites à l’écran :

Associer ses différents comptes sur le compte Epic Games

Une fois effectué, vous pourrez ainsi rassembler vos succès et expérience sur la même plateforme.

Maintenant, je vais aborder le thème du « cross plateforme« .

Le cross-plateforme sur Rocket League

De toute logique, si j’écris ces lignes, cela signifie que le cross plateforme est disponible sur le jeu.

Si toutefois vous cherchez d’autres jeux disponibles en cross plateforme, j’ai écrit un article détaillé sur les meilleurs jeux disponibles en cross plateforme :

Quels sont les meilleurs jeux cross plateforme

C’est le cas maintenant depuis janvier 2019. Psyonix a officiellement annoncé que vous pourrez ainsi jouer avec ou contre des joueurs de toutes les consoles, ou PC.

Ceci étant dit, j’aimerai aller un peu plus en profondeur sur la notion de cross plateforme, et comparer l’expérience de jeu sur console vs sur PC.

Cette réflexion part d’un constat hasardeux, lorsque il y a quelques années de cela, je décide de passer de la PS4 au PC pour jouer à Rocket League.

Constat stupéfiant : L’expérience est complètement différente.

Comparaison Rocket League sur Console vs sur PC

Alors pourquoi une telle différence ? De quoi suis-je en train de parler ? Retour sur une analyse détaillée de mon expérience de jeu, et de nombreuses heures de recherches.

FPS et Input lag entre console et PC

Afin de comprendre la différence entre l’expérience sur console et sur PC, il convient d’analyser ces deux concepts :

Les FPS ou IPS ( Frames Per Second / Images Par seconde )

Cela représente le nombre d’images par secondes successivement affichées sur votre écran.

Cet indicateur est crucial dans notre expérience de jeu, et d’autant plus dans un jeu compétitif comme Rocket League. L’information de la balle, l’exactitude de son déplacement, et la fluidité de sa vision sont des éléments indispensables afin d’être compétitif dans ce jeu.

Et le joueur qui dispose d’un plus gros Framerate ( le plus grand nombre d’image par secondes) dispose d’un avantage compétitif conséquent. Il est difficile pour l’œil humain de voir la différence au delà d’environ 120 FPS à vitesse normale, mais lorsque l’on descend en FPS, la différence est flagrante.

Voyez par vous même, sur ce comparatif avec un ballon se déplaçant en haut à 60 FPS et en bas à 30 FPS.

Maintenant que vous comprenez la différence, et l’importance que cela représente en partie à Rocket League, sachez qu’il existe une différence notable entre PC et console.

Si vous jouez sur PC, à moins d’avoir un ordinateur très ancien, vous pouvez aisément avoir 60 FPS constants sur Rocket League, et cela peut monter facilement jusqu’à 100/120 FPS.

Sur console, c’est différent. Les anciennes générations : Xbox One et PS4, tournent quant à elles autour de 45/60 FPS.

Donc lorsqu’un joueur PC en cross plateforme affronte un joueur PS4 ou Xbox, il dispose d’un avantage non négligeable.

Maintenant que vous maitrisez ce premier concept, découvrons la deuxième différence notable, l’input lag.

L’input Lag ( ou le temps de réponse du PC / console, avec l’écran)

Qu’est ce que c’est ? Cela représente le délai de déplacement du signal électrique entre le moment où vous appuyez sur votre contrôleur, et le moment où l’action s’effectue à l’écran.

Pour le situer en contexte, cela représente le temps de réponse entre le moment où vous appuyez sur le « bouton saut« , et le moment où votre voiture dans le jeu saute réellement.

Vous l’aurez compris, ce critère est déterminant.

Sur la plupart des PC, on dispose d’un écran dont l’input lag est très bas. Puisque beaucoup d’écrans de PC sont faits pour le Gaming, ils disposent naturellement d’un input bas.

Mais la plupart du temps, les joueurs console n’ont pas acheté une TV en fonction de l’input lag, mais plutôt pour la résolution et les couleurs. Même si certaines télés disposent d’un temps de réponse court, adapté au gaming compétitif, la plupart des TV sont plus lentes, car cela ne se remarque pas sur un film.

De plus, les détails techniques sur la latence d’une TV ne sont clairement pas les arguments de vente, donc ils ne sont pas mentionnés. Il faut souvent se renseigner sur des comparatifs en ligne afin de les connaitre.

Impact de l’input lag sur un jeu en ligne

Voici ici une vidéo de comparaison de l’input lag, entre 26 et 65 MS :

Vous comprenez ainsi à quel point cela est important lorsque vous jouez à un jeu si dynamique que Rocket League.

Si vous jouez sur console, pensez à activer le mode « Game » de votre télé, qui améliorera de manière significative vos performances à l’écran.

Pour résumer, les deux critères évoqués ici FPS et input lag, cumulés, font une différence énorme dans l’expérience de jeu.

Et c’est pour cela que les joueurs PC disposent d’un avantage non négligeable lors d’affrontements.

Attention, ne confondez pas tout. Cela ne signifie pas forcément que les joueurs PC sont meilleurs, mais simplement qu’ils peuvent exploiter pleinement leur potentiel, alors que les joueurs consoles sont bridés par ce désavantage technologique.

Accessibilité aux entrainements et MODS sur PC sur Rocket League

Au delà de l’aspect technique de la comparaison cross plateforme sur Rocket League, l’autre aspect prédominant est l’accessibilité au contenu d’entrainement. Lorsque vous jouez sur PC, vous avez accès à tous les modules d’entrainements possibles et imaginables, alors que vous êtes très limités sur console.

Et il parait évident de mentionner que, pour être compétitif à un jeu, l’entrainement est indispensable.

Pour conclure cette comparaison, il me parait pertinent de mentionner que absolument tous les joueurs professionnels actuels à Rocket League jouent sur PC.

Cette statistique résume en elle même la différence de niveau potentiel que vous pouvez atteindre entre les deux plateformes. Donc si vous avez le choix, n’hésitez plus une seconde, et venez rejoindre la communauté Rocket League PC !

Cross région sur Rocket League

Afin de finir cet article, je voulais également parler de Rocket League en cross région. Cela signifie, jouer avec un ami qui se situe loin de chez vous, sur un autre continent.

Est ce possible ? Dans quelles conditions ?

Jouer avec des amis sur d’autres continents

Techniquement, il est possible de se connecter à n’importe quel serveur dans le monde, peu importe où vous vous situez. Donc oui, sur le papier, vous pouvez jouer à avec n’importe qui.

Mais qu’en est il des performances ? Y’a t’il du lag ?

Eh bien si vous êtes par exemple en année de césure en Chine, et que vous souhaitez continuer à jouer avec vos amis européens, ce sera très compliqué. Le ping fera constamment bouger la balle de manière imprévisible, vous ne descendrez pas en dessous de 150 ms.

L’information mettant trop de temps à voyager de votre PC ou console jusqu’au serveur, le jeu en est impacté, le rendant instable et décalé.

Le meilleur moyen pour garder contact avec vos amis à l’autre bout du monde est de trouver un serveur qui serait environ au milieu entre vos deux domiciles.

Malheureusement, les principaux serveurs sont en Europe et en Amérique, et les autres serveurs sont réputés pour être bien instables.

Vous pouvez toujours essayer de vous connecter à un serveur en Moyen Orient, mais le résultat n’est pas garanti.


0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.