Rocket League est un jeu aussi génial qu’addictif, en partie du fait qu’il propose un mode compétitif, avec un classement en 1V1, 2V2, ou 3V3.

Ainsi, peu importe votre niveau, vous aurez toujours un objectif en tête, et tenter de progresser en division supérieure.

Et avant de vous lancer dans ces matchs classés, vous allez devoir passer par les matchs de placement.

En effet, lorsque vous débutez une nouvelle saison, vous êtes donc confrontés à ces fameux matchs de placement, qui déterminent votre division de départ. Mais à quoi cela correspond il réellement, et comment fonctionnent ils ?

Que signifie également MMR, ce Match Making Ranking, un score qui détermine votre niveau, et donc le niveau des adversaires que vous affrontez ?

Dans cet article, nous allons vous expliquer en détails tout ce qu’il faut savoir à propos du classement dans Rocket League, votre MMR, les matchs de placement, et le fonctionnement du matchmaking.

Vous saurez notamment comment voir ses points à Rocket League.

Je vais essayer de vous apporter un maximum d’informations afin que vous puissiez aborder vos matchs compétitifs dans les meilleures dispositions, en comprenant comment fonctionne l’algorithme derrière ce mécanisme en apparence complexe.

Si vous souhaitez également progresser à Rocket League, ne manquez pas le guide que j’ai écrit à ce sujet, qui vous apportera beaucoup de contenu et d’informations précieuses.

Comment progresser à Rocket League ?


Le classement en ranked à Rocket League

Voyons rapidement ce à quoi ressemble le « ladder » à Rocket League, c’est à dire l’ensemble des divisons qui composent le classement.

Depuis le rachat de Psyonix (la société de jeux vidéo qui développe Rocket League) par Epic Games, tout a été un peu bouleversé. Si vous êtes ancien sur le jeu, vous avez bien évidemment remarqué tout cela.

Pour les nouveaux, le jeu a été rendu gratuit sur la plateforme Epic, et la nouvelle saison 15, qui s’apparente désormais à la Saison 1, a été un peu modifiée.

Principalement, on observe l’apparition d’un nouveau rang, le Supersonic Legend, réservé à l’élite de Rocket League, au dessus des Grand Champions. Il est actuellement difficile d’évaluer le nombre exacts de joueurs de cette catégorie, mais ce qui est sûr, vous n’en croiserez pas souvent !

Voici donc l’ensemble des divisions qui composent le classement à Rocket League. Sachez également que chaque division est composée de 4 sous divisions.

Ainsi, par exemple, Si vous commencez tout en bas, vous serez Bronze 1 division 1, puis division 2, division 3, et division 4, avant de passer en Argent.

Mais comment fonctionne cet algorithme, pour déterminer mon classement ? Comment mes points sont ils attribués ? Selon quel calcul mon niveau à Rocket League est il estimé ?

Je souhaite entrer un peu plus en détails sur ces éléments avec une analyse poussée afin que vous compreniez mieux les mécaniques de cet algorithme complexe.

Fonctionnement du MMR, et matchmaking en partie classée

Tout ce que je vais évoquer ici est le fruit de nombreuses recherches, tests et observations, notamment durant mes parties classées. J’essaie au maximum de m’approcher avec précision du mode de fonctionnement de l’algorithme développé par Psyonix, mais il est possible que soit proche de la réalité sans être exactement correct.

De plus, il est régulièrement mis à jour, ainsi mon explication pourra être potentiellement obsolète d’ici quelques années.

Malgré tout, ces explications s’approchent très fortement du mode de fonctionnement des parties classées actuellement, et vous donneront beaucoup d’informations précises à ce sujet.

Gardez en tête que tout cela est un mécanisme assez complexe, avec beaucoup de paramètres à prendre en compte.

Votre MMR, ce classement caché

Avant toute chose, vous devez savoir que votre niveau à Rocket League est représenté par votre MMR.

Le « Match Making Rating« , ou appelé ELO, est le score qui essaie de s’approcher le plus possible, par un calcul mathématique, de la représentation de votre niveau à un instant T. Ainsi, au fil des défaites et des victoires, il va évoluer.

C’est ce score qui est utilisé afin d’organiser chaque match, et ainsi opposer des joueurs de niveau équivalent.

Attention : Ce MMR est à ne pas confondre avec votre classement actuel dans les divisions évoqués plus haut. 2 personnes classées diamant peuvent avoir un MMR relativement différent, et évoluer différemment dans les rangs.

Le classement actuel avec votre division est surtout là pour vous donner une représentation visuelle de votre progression, et ainsi distribuer les récompenses en fin de saison.

Retour à notre MMR, voyons en détails comment il fonctionne.

Mode de fonctionnement et de calcul du MMR

Deux facteurs sont à retenir pour déterminer le MMR final d’un joueur, appelé « TrueSkill » dans la formule mathématique.

  • Votre « Skill MU » : un score censé représenter votre position à un instant précis, en fonction de la division dans laquelle vous vous trouvez
  • Le « Skill Sigma » : Cela représente une variable qui va se réduire tout au long de votre saison. C’est un coefficient multiplicateur qui va impacter de moins en moins le nombre de points gagnés ou perdus, lors de victoire ou défaite.

Cette valeur Sigma, ou appelée variable incertaine, est un coefficient censé aider à représenter votre niveau réel rapidement. Plus il est bas, plus l’algorithme considère qu’il se rapproche de votre niveau exact.

En clair, ce coefficient, qui diminue au fil des matchs, a pour but de vous faire monter ou descendre vite en début de saison. Au fur et à mesure que vous enchainez les matchs, cette valeur diminue.

Vous allez donc vous stabiliser de plus en plus au fur et à mesure que vous jouez, car le coefficient Sigma qui diminue a moins d’impact sur vos points gagnés ou perdus. L’algorithme essaie donc au fur et à mesure que vous jouez de déterminer avec précision votre niveau exact.

Calcul mathématique du MMR

Formule de calcul du MMR pour une victoire : TrueSkill = Skill MU + 3 (Skill Sigma)

Formule de calcul du MMR pour une défaite : TrueSkill = Skill MU – 3 (Skill Sigma)

La valeur minimale de Sigma est estimée à 2,5. Vous l’atteignez autour d’environ 70 – 80 parties classées.

Imaginons un exemple de deux joueurs, tous deux situés autour du Diamant 2. Leur Elo ou MMR est de 1000 environ. Le joueur 1 a joué beaucoup de matchs, son Sigma est donc moins élevé. (Le coefficient qui influence son score). Le joueur 2 quant à lui, débute à peine sa saison. Voici un exemple de calcul de leur MMR après une partie gagnée.

  • Joueur 1 : 1500 + 3×2.5 = 1507
  • Joueur 2 : 1500 + 3×3 = 1509

On constate donc qu’avec un MMR équivalent au début, mais un nombre de matchs déjà joués différent, les points gagnés sont différents. L’algorithme considère que le joueur 1, qui a déjà joué beaucoup de matchs, est plus proche de son vrai niveau que le joueur 2, qui débute à peine.

Attention, ce calcul de MMR et de points gagnés ne prend en compte que l’ancienneté des joueurs. Vous allez découvrir à présent que d’autres facteurs influencent le nombre de points gagnés ou perdus.

Matchmaking et attribution des points

Maintenant que vous avez un peu mieux compris le mode de fonctionnement du MMR, voyons donc quelles conséquences cela a sur un matchmaking en partie classée.

Le matchmaking est déterminé par le joueur ayant le plus haut MMR du groupe. Autrement dit, si vous jouez avec un ami plus fort, ce sera uniquement son classement qui sera pris en compte afin de trouver des adversaires.

Pourquoi cela ?

Ce mode de fonctionnement a été mis en place car certains joueurs abusaient du système précédent pour faire monter des comptes en duo.

Par exemple, un joueur classé Grand Champion jouait avec un ami en Gold, et l’algorithme les plaçait contre des adversaire de niveau environ diamant, un niveau facile pour le Grand Champion.

L’ancien algorithme calculait le MMR moyen du groupe. Et dans notre exemple, le joueur Grand Champion étant bien plus fort, pouvait facilement carry son partenaire, le faisant monter de manière irrégulière. Avec le nouvel algorithme, ils seraient tombés contre deux Grands Champion, rendant l’opération beaucoup plus compliquée.

Ce mode de fonctionnement pousse les joueurs à jouer avec des partenaires de niveau équivalent, afin de limiter les matchs avec de gros écarts de niveaux.

Voyons maintenant le nombre de points que vous gagnez ou perdez selon l’issue du match.

Attributions des points en cas de victoire ou défaite en ranked

Il existe un outil disponible sur PC qui vous permet de connaitre votre MMR précis, et également de connaitre le nombre de points gagnés / perdus après chaque match . Vous pouvez le télécharger ici :

mod pour pc pour connaitre son MMR et classement précis à rocket league

Pour connaitre toutes vos statiques sur les différentes saisons jouées à Rocket League, il existe un site internet répertoriant toutes les données liées à vos matchs :

Toutes les infos sur ses matchs classés à Rocket League

Si vous l’utilisez déjà, vous avez surement remarqué que vous ne gagnez ou perdez pas un nombre précis de points à chaque match.

Au delà de ce que vous avez appris plus haut sur la valeur Sigma, quels autres facteurs influencent les points gagnés ou perdus ? Voici la réponse.

Vos adversaires en partie sont sélectionnés en fonction de la division dans laquelle vous vous trouvez. Si vous êtes en Diamant 2, il y a de grandes chances que des Diamants 2 soient sélectionnés pour vous affronter. Mais il se peut qu’ils soient légèrement au dessus, ou légèrement en dessous. Le système de matchmaking ratisse plus large afin d’éviter de faire trop patienter les joueurs en file d’attente.

Voici les critères influençant vos points gagnés ou perdus :
  • Si les adversaires sont plus forts sur le papier, vous gagnez plus de points en cas de victoire, et perdez moins de points en cas de défaite. Cela permet de contrebalancer sur le fait qu’ils soient théoriquement plus forts
  • Si les adversaires sont moins forts sur le papier, alors c’est l’inverse. Vous gagnez moins de points en cas de victoire, et perdez plus de points en cas de défaite
  • Si vous faites partie d’un groupe, et que les adversaires non, alors vous recevez une mini pénalité dans l’attribution des points. Cela compense le fait que vous êtes en duo, probablement avec quelqu’un que vous connaissez, vous utilisez un micro pour communiquer, etc… Vous gagnerez moins en cas de victoire, et perdez plus en cas de défaite

Voici donc l’ensemble des critères qui vont influencer les points de MMR gagnés ou perdus. Gardez en tête que chaque détail influence un petit peu le résultat.

En moyenne, les points gagnés ou perdus se situent entre 9 et 11.

Voici donc tout ce qu’il faut savoir sur les points de MMR en partie classée à Rocket League.

Pour terminer cet article, nous allons nous pencher sur le début de chaque nouvelle saison, et les 10 matchs de placement.

Si vous souhaitez également en apprendre plus sur les véhicules dans Rocket League, voici un guide complet à ce sujet :

Comment bien choisir sa voiture dans Rocket League

Les matchs de placement à Rocket League

Lorsque vous démarrez une nouvelle saison, ou bien que vous n’avez jamais encore joué en partie classée à Rocket League, vous devez effectuer 10 matchs de placement, qui détermineront ainsi votre division de départ.

Tentons de rentrer un peu plus en détails sur le fonctionnement de ces matchs de placement.

Très clairement, ces matchs fonctionnent de la même manière que n’importe quel autre match classé durant la saison à cette exception près :

  • La valeur Sigma est décuplée : Cela signifie que votre Elo sera boosté de manière significative durant ces parties, environ 2 fois plus qu’en saison normale.

Autrement dit, vous pouvez gagner ou perdre jusqu’à 20 points de MMR par match. Dit comme ça, c’est beaucoup de pression sur ces matchs !!

Mais pas de panique, tout le monde passe par là, et c’est un bon moyen de commencer. C’est simplement mis en place pour accélérer le placement de chaque joueur. Si vous démarrez en dessous de votre niveau, vous gagnerez beaucoup de points, et remonterez ainsi vite.

Si par contre vous débutez, et c’est trop difficile pour vous, vous allez vite descendre, à votre niveau réel.

Pour ce qui est de votre MMR de départ, c’est difficile de savoir exactement, car chaque année Psyonix modifie un peu la formule. Pour la nouvelle saison (Saison 2) qui a démarré le 9 décembre 2020, aucun reset n’a été mis en place. Vous recommencez avec le même Elo que lorsque vous avez terminé la saison passée.

Par le passé, Psyonix a déjà mis en place ce que l’on appelle un « soft reset » où vous perdez quelques points. En 2017, Psyonix avait mis en place un « hard reset« , où tout le monde repartait en bas de l’échelle !

Débuter en partie classée à Rocket League

Si vous n’avez jamais joué en partie classée, votre MMR de base sera autour du Gold 1. En gagnant tous les matchs, vous atterrissez autour du platine 1. En perdant tous ces matchs, vous allez arriver proche du Bronze 1.


A vous de jouer ! Si vous souhaitez progresser à Rocket League efficacement, ne manquez pas mon guide complet ! J’en parle brièvement dans l’introduction, et vous pouvez également le retrouver ici :

Comment progresser à Rocket League ?


0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.